Dédicaces après les séances...

A tous et à toutes,

Je vous écris ce petit mot car je suis bien embêtée concernant « les séances de dédicaces »...

En effet, jusqu'au 17 Mars, nous devons entièrement vider le plateau (décor, accessoires, costumes) et tout ranger après le rideau pour laisser la place au spectacle suivant et cela demande du temps à chacun d’entre nous.

De plus, je ne peux malheureusement pas vous voir ni signer de dédicaces dans le hall d'entrée du Petit Montparnasse, car cela ferait trop de bruit et dérangerait le spectacle en cours.

Je ne peux non plus rester dehors dans le froid, je l'ai fait vendredi soir pour la 1ère, et j'ai attrapé un rhume ce qui est préjudiciable pour pouvoir jouer tous les soirs et garder ma voix surtout avec cette maudite grippe qui traine… et je ne veux pas vous faire attendre dans le froid ce n'est vraiment pas agréable et durerait trop longtemps.

J'ai obtenu exceptionnellement - mais à condition que vous ne fassiez pas un bruit et que tout le monde chuchote - que vous m'attendiez dans le hall du Grand Monparnasse.

Ensuite quand nous jouerons  à 21h (à partir du 17 Mars) nous pourrons nous voir après le spectacle dans l'entrée du théâtre comme nous le faisons toujours. Je ne pourrai pas rester trop longtemps car je répéterai un autre spectacle dans la journée et je devrai me protéger pour garder des forces, mais ce sera plus simple en tous cas.

Merci à tous de toutes vos lettres d'encouragements, de vos magnifiques cadeaux que je porte tous les jours et qui me vont si bien.

Merci de votre fidélité et de votre soutien.

Merci, merci, merci.

A très bientôt. Corinne.

Paris le 22 février 2015

"A toi mon Roger ces petits souvenirs."

Voici la dernière photo que j’ai de Roger, c’était le jour de son anniversaire. J’adore cette photo. Il était heureux d’avoir tous ses amis et sa famille avec lui ce jour-là. Alain Delon était venu et cela l’avait beaucoup touché.

Hier à la synagogue Alexandre Arcady son ami de toujours nous a raconté une partie de son parcours et il a dit exactement ce que je pense et ce que j’aurais dit aussi. Il faut se souvenir de Roger souriant, qui voulait sans cesse nous faire rire et qui avait ce pouvoir de nous raconter des histoires qui duraient une demie heure …  voir plus… debout au milieu du restaurant.

Je ne veux parler aujourd’hui que de l’homme que j’ai connu et qui aimait tant la vie.

Roger était toujours - toujours !! - en train de plaisanter, de faire des blagues, de raconter des histoires !

Il savait depuis longtemps que sa stature en imposait et il impressionnait beaucoup lorsqu’on ne le connaissait pas. Moi-même, la première car je l’ai connu très jeune à mes débuts je devais avoir 22 ou 23 ans. Et j’étais très impressionnée, tout le monde le craignait.

Lorsqu’on rentrait dans son cercle de proches on s’apercevait très vite de sa gentillesse et surtout de sa générosité. C’était un nounours, en fait, une bonne personne.

Comme je l’ai déjà dit, je lui dois à lui et à lui seul de m’avoir - par deux fois - tendu la main dans des moments difficiles et de m’avoir offert du travail.

Quelle fierté pour une petite comédienne débutante de rencontrer Charlotte Rampling, Lino Ventura, Michel Piccoli, Niels Arestrup… je n’en menais pas large, j’étais « au taquet » comme on dit… l’envie de lui prouver qu’il avait eu raison de me faire confiance, l’envie qu’il soit fier de moi car lui aussi avait le trac sur « La Rumba ». Un film très important pour lui dont il était aussi réalisateur et scénariste.

Roger m’a toujours suivie, encouragée, il me donnait des conseils et particulièrement ces dernières années ou malheureusement il a été oblige de reste chez lui à cause de ce maudit col du fémur cassé qui l’a immobilisé et rendu sédentaire lui qui adorait sortir, se promener, être libre de rencontrer ses amis autour d’un chocolat. Ça, c’est injuste ! Et je suis sûre que si cela n’était pas arrivé, il serait toujours parmi nous !!

La dernière fois que je suis allée déjeuner avec lui cet hiver, il n’avait fait que raconter ses souvenirs, plaisanter, il se souvenait de tout, les dates, les anecdotes et de temps en temps partait dans ses souvenirs comme toutes les personnes âgées… mais il aimait tant parler de tout ce qu’il avait fait, ses voyages, Alger et Christine sa femme, cette grande productrice de cinéma et de télévision à qui je dois beaucoup également et qui partageait sa vie depuis si longtemps.

Mais, aujourd’hui,  je veux me souvenir de cette homme-là à qui personne ne pouvait rien refuser sur un plateau tant il avait de charisme.

Du gourmand à qui j’amenais des chocolats et des pâtes d’amande et qui ne savait pas dire non à une sucrerie :-)

La vie de Roger est une aventure extraordinaire, lisez ses livres, ils sont plein de poésie et de souvenirs, de drôlerie et de réflexion aussi sur la vie.

A toi mon Roger ces petits souvenirs.

Embrasse Alger pour moi.

Merci pour tout.

Merci.

Corinne.

Le 13/02/2015

As promised, some news for 2015

Hello everybody,

As promised, some news for 2015.

First of all I would like to mention that I, as well as my colleagues on "Une Journée Particulière", were shattered, shocked and terrified by the recent events these last two weeks. We cannot pretend nothing happened...

As the politics say, there will be a time "before" and a time "after" these events... It was hard for us to play that particular night even after dedicating this performance in memory of the victims. We were unable to perform this beautiful play correctly.

I am happy to announce that we will start « Une Journée Particulière »  again at the Petit Montparnasse as from 20th February 2015 at 19.00 and 21.00. I have been fighting since three years for its existence. I am, therefore, proud of the path which this play follows.

To perform this play today with its contents such as homophobia and fascism is nearly a militant act.

You were so many to come and see the play (again)....for some of you for the seventh time... I wanted to thank you again for this moment of sharing, for your loyalty and your kindness.

I discovered, with some delay, the beautiful presents which you sent by mail. I am deeply moved by them. They are all very nice, well thought through and correspond to what I like and to my favourite colours. You know me well by now. These kind gestures always come as a surprise to me. 

I also wanted to thank you for your birthday cards as well as your wishes for the New Year.

I will produce a beautiful new play this summer at Avignon« Un Nouveau Départ », from Antoine Rault and directed by the great Christophe Lidon, director of "Une Journée Parituclière", with whom we have created a respectful relationship and friendship.

I would like to thank him for presenting Antoine Rault to me who gave me the opportunity to play this fine character. It is a difficult role to play but passionate and funny. I will be joined by two great and surprising actors, Adèle Bernier who plays my daughter and Christian Vadim.

Despite all, I want to wish you a beautiful and kind 2015. Let my positive thoughts be with you wherever you are.

Let this violence result in listening more actively to each other, loving and protecting each other even more than before.

Corinne Touzet

18/01/2015

20/10/2014 Thank you for all your mail

This little message just to thank you for all your letters.

I've finally managed to read those received this Summer.

THANK YOU! THANK YOU! THANK YOU!!!

See you soon

Corinne Touzet

20th Octobre 2014 

Message from Corinne Touzet - 20th September 2014

Hello everyone,

We have nearly finished rehearsing, the theatre tour will shortly start...!

I wanted to leave you this message to let you know that I will be delighted to meet up with you again on stage this Winter. I am looking forward to seeing those again who have watched the play before and wrote to me they'll be coming back....and those who have been waiting since last Summer for us to move closer to their homes as Avignon was a long way out and of course expensive...

These theatre tours represent for me a moment of sharing and meeting up with you gives me a lot of joy :-)

We feel feverish and are worried and happy to start up our characters and this play again. We have not played it since over a year now and we are anxious to start!!!

I have received a tremendous lot of mail these last three months. Unfortunately I have not been able to treat it. I am sorry but this last Summer was full of pitfall for me and my family... and September arrived without me noticing!!!

I promise to catch up with it before the end of October!!!

I also wanted to let you know that I am participating in the writing of a scenario of my first movie as a film director. It will be hard to find the funds and distribution partners as well as co-producers for 2016, but as I always say "you should risk some to get some"!

See you soon!

Corinne Touzet.

20th September 2014

 20th September 201420