Dédicaces après les séances...

A tous et à toutes,

Je vous écris ce petit mot car je suis bien embêtée concernant « les séances de dédicaces »...

En effet, jusqu'au 17 Mars, nous devons entièrement vider le plateau (décor, accessoires, costumes) et tout ranger après le rideau pour laisser la place au spectacle suivant et cela demande du temps à chacun d’entre nous.

De plus, je ne peux malheureusement pas vous voir ni signer de dédicaces dans le hall d'entrée du Petit Montparnasse, car cela ferait trop de bruit et dérangerait le spectacle en cours.

Je ne peux non plus rester dehors dans le froid, je l'ai fait vendredi soir pour la 1ère, et j'ai attrapé un rhume ce qui est préjudiciable pour pouvoir jouer tous les soirs et garder ma voix surtout avec cette maudite grippe qui traine… et je ne veux pas vous faire attendre dans le froid ce n'est vraiment pas agréable et durerait trop longtemps.

J'ai obtenu exceptionnellement - mais à condition que vous ne fassiez pas un bruit et que tout le monde chuchote - que vous m'attendiez dans le hall du Grand Monparnasse.

Ensuite quand nous jouerons  à 21h (à partir du 17 Mars) nous pourrons nous voir après le spectacle dans l'entrée du théâtre comme nous le faisons toujours. Je ne pourrai pas rester trop longtemps car je répéterai un autre spectacle dans la journée et je devrai me protéger pour garder des forces, mais ce sera plus simple en tous cas.

Merci à tous de toutes vos lettres d'encouragements, de vos magnifiques cadeaux que je porte tous les jours et qui me vont si bien.

Merci de votre fidélité et de votre soutien.

Merci, merci, merci.

A très bientôt. Corinne.

Paris le 22 février 2015

"A toi mon Roger ces petits souvenirs."

Voici la dernière photo que j’ai de Roger, c’était le jour de son anniversaire. J’adore cette photo. Il était heureux d’avoir tous ses amis et sa famille avec lui ce jour-là. Alain Delon était venu et cela l’avait beaucoup touché.

Hier à la synagogue Alexandre Arcady son ami de toujours nous a raconté une partie de son parcours et il a dit exactement ce que je pense et ce que j’aurais dit aussi. Il faut se souvenir de Roger souriant, qui voulait sans cesse nous faire rire et qui avait ce pouvoir de nous raconter des histoires qui duraient une demie heure …  voir plus… debout au milieu du restaurant.

Je ne veux parler aujourd’hui que de l’homme que j’ai connu et qui aimait tant la vie.

Roger était toujours - toujours !! - en train de plaisanter, de faire des blagues, de raconter des histoires !

Il savait depuis longtemps que sa stature en imposait et il impressionnait beaucoup lorsqu’on ne le connaissait pas. Moi-même, la première car je l’ai connu très jeune à mes débuts je devais avoir 22 ou 23 ans. Et j’étais très impressionnée, tout le monde le craignait.

Lorsqu’on rentrait dans son cercle de proches on s’apercevait très vite de sa gentillesse et surtout de sa générosité. C’était un nounours, en fait, une bonne personne.

Comme je l’ai déjà dit, je lui dois à lui et à lui seul de m’avoir - par deux fois - tendu la main dans des moments difficiles et de m’avoir offert du travail.

Quelle fierté pour une petite comédienne débutante de rencontrer Charlotte Rampling, Lino Ventura, Michel Piccoli, Niels Arestrup… je n’en menais pas large, j’étais « au taquet » comme on dit… l’envie de lui prouver qu’il avait eu raison de me faire confiance, l’envie qu’il soit fier de moi car lui aussi avait le trac sur « La Rumba ». Un film très important pour lui dont il était aussi réalisateur et scénariste.

Roger m’a toujours suivie, encouragée, il me donnait des conseils et particulièrement ces dernières années ou malheureusement il a été oblige de reste chez lui à cause de ce maudit col du fémur cassé qui l’a immobilisé et rendu sédentaire lui qui adorait sortir, se promener, être libre de rencontrer ses amis autour d’un chocolat. Ça, c’est injuste ! Et je suis sûre que si cela n’était pas arrivé, il serait toujours parmi nous !!

La dernière fois que je suis allée déjeuner avec lui cet hiver, il n’avait fait que raconter ses souvenirs, plaisanter, il se souvenait de tout, les dates, les anecdotes et de temps en temps partait dans ses souvenirs comme toutes les personnes âgées… mais il aimait tant parler de tout ce qu’il avait fait, ses voyages, Alger et Christine sa femme, cette grande productrice de cinéma et de télévision à qui je dois beaucoup également et qui partageait sa vie depuis si longtemps.

Mais, aujourd’hui,  je veux me souvenir de cette homme-là à qui personne ne pouvait rien refuser sur un plateau tant il avait de charisme.

Du gourmand à qui j’amenais des chocolats et des pâtes d’amande et qui ne savait pas dire non à une sucrerie :-)

La vie de Roger est une aventure extraordinaire, lisez ses livres, ils sont plein de poésie et de souvenirs, de drôlerie et de réflexion aussi sur la vie.

A toi mon Roger ces petits souvenirs.

Embrasse Alger pour moi.

Merci pour tout.

Merci.

Corinne.

Le 13/02/2015

Comme promis, voilà des petites nouvelles pour 2015 - CT

Bonjour à toutes et à tous,

Comme promis, voilà des petites nouvelles pour 2015.

Tout d'abord vous dire à quel point j'ai été - ainsi que toute la troupe du spectacle « Une Journée Particulière » - ébranlée, choquée, terrifiée par les évènements des deux dernières semaines et que nous ne pouvons pas faire comme s’il ne s’était rien passé…

Comme le disent les politiques, il y aura désormais un avant et un après… Cela fût très compliqué pour nous de jouer ce soir-là, même si nous avions dédié cette représentation à la mémoire des victimes. Mais nous n'étions pas à même d'interpréter ce très beau spectacle correctement.

 

Ensuite vous annoncer que nous reprenons la pièce « Une Journée Particulière » au Petit Montparnasse à partir du 20 Février 2015 d'abord à 19 h et ensuite à 21 h.

Je suis fière de la trajectoire de ce spectacle pour lequel je vis depuis trois ans sans relâche afin qu'il existe et qu'il perdure.

Jouer ce spectacle aujourd'hui avec des sujets aussi forts que l'homophobie et le fascisme devient presque un acte militant.

Vous avez été très nombreux à venir et revenir… pour certains plus de sept fois … c’est un beau geste, un partage. Je tenais à vous remercier encore et toujours de votre fidélité et de votre gentillesse.

 

Je viens de découvrir avec retard les beaux cadeaux que vous aviez envoyés par la poste, ils m'ont beaucoup touchée. Tout est joli, pensé, mes couleurs, mes goûts, vous me connaissez bien maintenant et c'est toujours pour moi une surprise de découvrir vos attentions à mon égard.

Merci aussi pour vos jolies cartes d'anniversaire et de vœux.

 

Ensuite je vous annonce que je vais produire en Avignon cet été un nouveau spectacle intitule « Un Nouveau Départ ».

Une très jolie pièce d'Antoine Rault. Elle sera mise en scène à nouveau par ce merveilleux metteur en scène d’ « Une Journée Particulière » Christophe Lidon avec qui à présent nous nouons une très jolie relation d'amitié et de respect.

Merci à lui de m'avoir présenté Antoine Rault et quel joli rôle encore, bien difficile à jouer mais passionnant et drôle.

À mes côtés deux acteurs formidables et surprenants vous verrez, Adèle Bernier qui jouera ma fille et Christian Vadim.

 

À mon tour - et malgré tout - de vous souhaiter une année 2015 belle et tendre.

Que toutes mes pensées positives vous accompagnent où que vous soyez.

Que cette violence et ce bruit nous amène à nous écouter davantage, à nous aimer et à nous protéger les uns les autres encore plus.

À bientôt.

Corinne Touzet

Le 18/01/2015

20/10/2014 Merci pour tous vos courriers

Un petit message pour vous remercier de tous vos courriers.

J'ai enfin pu lire ceux reçus cet été.

MERCI ! MERCI ! MERCI !!!

A très vite

Corinne Touzet

le 20 octobre 2014

 

Message de Corinne Touzet - 20 septembre 2014

Bonjour à toutes et à tous,

Les répétitions sont bientôt terminées, la tournée va enfin commencer...!

Un petit mot en cette rentrée pour vous dire que j'aurai tant de plaisir à vous retrouver sur scène cet hiver. Aussi bien ceux qui l'ont déjà vue et qui m'ont écrit qu'ils revenaient... que ceux qui attendent depuis l'été dernier que l'on se rapproche de chez eux, car Avignon était loin et entraînait des frais troponéreux évidemment...

Les tournées sont pour moi un moment de partage, et d'aller à votre rencontre me donne vraiment beaucoup de joie :-)

Nous sommes fébriles, inquiets et heureux de retrouver nos personnages et ce spectacle que nous n'avons pas joué depuis un an, et nous avons hâte de commencer !!!

J'ai reçu énormément de courriers depuis trois mois, et malheureusement je n'ai pas pu le traiter. J'en suis désolée, mais ce dernier été fût semé d'embûches pour ma famille et moi même… et septembre est arrivé à la vitesse de l'éclair!!!

Je vous promets de me rattraper avant la fin d'octobre !!!

Je vous annonce que je suis également en train de participer à l'écriture du scénario de mon premier long métrage comme réalisatrice, que le chemin sera long d'ici 2016 pour trouver le financement et les partenaires distributeurs et coproducteurs mais comme je vous le dis souvent « qui ne tente rien n'a rien » n'est-ce pas !

A très bientôt !

Corinne Touzet.

Le 20 septembre 2014