TATOUVU Nouveau Départ 2016

 

Pour la première fois depuis dix ans il met de côté « sa petite bande », Philippe Lellouche et ses pièces à succès. Ce n’est que provisoire précise t-il mais comment résister à la proposition que lui fait Corinne Touzet de partager cette belle affiche ? « Honnêtement au début j’ai eu peur de ne pas être à la hauteur, de ne pas parvenir à faire oublier Christian Vadim derrière ce clochard, mais la direction très sûre de Christophe Lidon et les critiques à Avignon m’ont rassuré et j’aborde ce nouvel épisode avec quiétude, même si rien n’est jamais gagné d’avance. » Michel est un rôle magnifique, riche de sentiments contradictoires. Comment le saisir ? Que veut-il ? « Pour moi, c’est un type qui tombe immédiatement amoureux de Catherine, mais sait que c’est sans espoir. Un peu comme s’il voulait toucher Dieu. Il raconte sa vie par petites bribes, mais quand il sent qu’elle est à sa portée, qu’elle décide de prendre sa vie en main, il se rebelle. C’est ce que j’aime chez ce personnage. Je vois à travers cette pièce les films de Capra que j’adore, cet absolu positivisme, ce mélange de folie, de bonne humeur, de choses impossibles qui finissent par arriver. Cet optimisme qu’elle véhicule et dont on a tant besoin alors que le monde va si mal !