Critique - Voyage en ascenseur : Coincés !

Publié par Théatral Magazine.com

 

Une cabine d’ascenseur qui file vers le rez-de-chaussée, à son bord une femme chic et un homme de ménage, balais, serpillères et seau en mains ; et c’est la panne ! Ils se retrouvent bloqués la veille d’un week-end de l’Ascencion au deuxième sous-sol. Elle, très femme du monde, est l’épouse du PDG ; lui est à l’autre bout de l’échelle sociale.
Cette situation imaginée par Sophie Forte, qui signe le texte, met en présence deux êtres qui ne se seraient sans doute jamais croisés et qui vont vivre quatre jours ensemble dans un espace réduit, sans eau potable, sans nourriture, sans toilettes. Une rencontre inimaginable, improbable, un choc de cultures aussi. Corinne Touzet nous fait beaucoup rire avec son personnage de bourgeoise angoissée.
 
Très vivante, spontanée, extravertie, couverte de produits de luxe, elle affronte l’épreuve d’une toute autre manière que cet homme calme, mesuré au mental très fort que campe Modeste dela Nzapassara. Leur duo dans ce huis très très clos est équilibré bien qu'antithétique, et permet de mettre en avant des sujets riches, amusants, importants comme les préjugés qu’ils ont l’un sur l’autre. Enfermés dans un espace aussi réduit qu’un ascenseur, il faut le talent d’Anne Bourgeois à la mise en scène pour rendre vivant et jamais ennuyeux l’heure et demie que nous passons avec eux. On serait presque gagnés de panique à notre tour si le dénouement ne survenait !


François Varlin

Voyage en ascenseur
De Sophie Forte. Mise en scène : Anne Bourgeois. Avec : Corinne Touzet et Modeste dela Nzapassara.
Avignon, Théâtre actuel, Rue Guillaume Puy, 04 90 82 04 02
www.atelier-theatre-actuel.com